Orkode

Je ne serai jamais la plus jolie...


Nous râlons souvent sur le côté “big brother” d’internet et de cette impression d’être sous surveillance en permanence, moi la première...

C'est vrai que quand mon chéri reçoit des suggestions de musiques pour teenagers, il râle… C’est qu'il a commandé en ligne, une fois, des billets pour le concert de la "Reine des Neiges" 😅. Le concert a ravi notre fille mais a complètement faussé les recommandation de l'algorithme de la FNAC!

Mais le plus souvent les suggestions sont pile dans nos centres d'intérêts. Comme cette suggestion de YouTube sur le TedX de Charlie Danger "pourquoi vous ne vous sentirez jamais la plus belle".

Le titre m'a évidemment interpellé et j'ai tout de suite été intéressée par son propos...

Charlie danger

Alors, pourquoi je ne me sentirai jamais la plus belle?


A vrai dire ce n’est pas une question à laquelle on peut donner un réponse franche et sans appel…

Il s’agit plus de donner des pistes de compréhension qui pourront nous aider à combattre nos propres idées reçues. Pour mettre des mots sur les maux (je sais, elle est facile☺️).

Si je me réfère à mon article sur l’évolution de la beauté, je pourrais penser que je ne me sens pas la plus belle parce que je ne suis pas dans les “canons” de mon époque. Mais pas uniquement en fait...

Nous sommes des êtres biologiques et une partie de nos croyances est liée à notre évolution.

OK, mais dans la vraie vie, ça veut dire quoi ?

Partons de la découverte de Darwin (photo) : la compétition intra-sexuelle. Les femmes ont tendance à être en compétition entre elles pour obtenir les meilleurs hommes en vue de faire des enfants… 

L’idée étant de trouver le meilleur patrimoine génétique, complémentaire au nôtre. Ce n’est pas très romantique tout ça…

Darwin


Une autre manière de l’expliquer serait qu’une femme qui possède des attributs valorisés par les hommes est considérée comme dangereuse par les autres femmes. Une question de reproduction toujours, nous restons des mammifères 😥!

En bref, nous pouvons nous dédouaner de critiquer les autres femmes qui nous semblent plus jolies que nous, parce que, bon, nous sommes génétiquement programmées pour ça!

J’ADORE L’IDÉE 😇…

Je ne regarderai plus jamais les Miss France à la télé de la même façon… Tous les ans depuis mes années d’étudiante, j’organise une soirée “on mange des cochonneries en critiquant les Miss France”. Je sais, c’est moche, mais très drôle aussi… et maintenant je pourrai dire “ah mais je suis programmée pour ça, moi…” 😁

Plaisanterie mise à part, il n'y a pas que l’attrait génétique pour expliquer notre tendance à l’auto-flagellation ou au “creeping” (le fait de regarder les autres femmes pour jauger la concurrence). Historiquement, et pendant des centaines d’années, les femmes n’étaient pas libres.

En fait, jusqu’aux années 50, les femmes ne disposaient pas de leurs propres droits.

Pour aller plus loin, les jolies filles étant avantagées par les hommes. Elles sont devenues des biens à forte valeur marchande pour leurs familles! Elles devenaient donc des atouts pour des familles entières si elles faisaient un beau mariage. Elles pouvaient les mettre à l’abri pour un long moment. Être jolie devient moins futile d’un coup…

Nous avons intériorisé le fait que les hommes valorisent les jolies filles donc que pour réussir il faut être la plus jolie. Et que pour cela il faut se mettre en compétition avec les autres femmes…

Désespérant, non?

Mais les années 50, ça commence à dater et les femmes ne dépendent plus des hommes pour survivre depuis longtemps, avant même de disposer de leurs droits…

Alors pourquoi continuons-nous à nous comparer?

Tout notre environnement nous dicte d’être beaux! Les publicités photoshopées à l'extrême ou tellement genrées que c’en est risible… mais aussi la croyance (avec un fond de vrai) que les gens attirants physiquement ont plus de chance de réussir ou d’accéder à des choses. Dans l’inconscient collectif être beau veut aussi dire intelligent (pour les hommes), gentils, sympathiques et en bonne santé… Cela donnerait donc des avantages en amour mais aussi dans les études, sur le marché du travail et même face à la justice...

Encore plus fort, ce sont les femmes qui mettent en place des systèmes qui permettent de perpétuer des normes strictes et parfois cruelles 😫! C’est le cas de l’excision notament. Cette pratique archaïque et barbare est mise en oeuvre par des femmes sur d’autres femmes… ou récemment, c’est une femme qui a décidé d’interdire à cette jeune fille ⬇️ l’entrée au musée d’Orsay pour un décolleté déclaré trop plongeant!!


Charlie Danger évoque aussi l’épilation que nous avons tous complètement intégré comme la normalité pour les femmes.

Une étude de 2018 montre que les réseaux sociaux et Instagram en particulier, font baisser notre estime de nous-même et notre confiance en nous… Le problème c’est que cette fille sublime, que nous ne rencontrerons jamais dans la vraie vie, n’existe pas réellement… L’image qu’elle donne d’elle-même est idéalisée… Qui n’en ferait pas autant??

Sauf que… nous avons aussi intégré qu’il fallait rester humble et modeste… qu’une fille a l’injonction de se dévaloriser plutôt que de se mettre en avant…

Dans une conversation entre filles, je n’ai jamais entendu (ou dit) “oh je me trouve sublime aujourd’hui” sans un “dommage que mes cheveux soient si plat”, ou “que je sois si petite” ou “trop grande”...

Se dévaloriser étant un sport féminin, il est impensable qu’une femme même si elle est vraiment belle nous le lance à la vue…

Et bien en fait, c’est ce qu’il faudrait faire pour avancer…

Arrêter de s’auto-mettre des bâtons dans les roues, de se dévaloriser en continu.

Les modèles que l'on nous propose ne sont jamais les bons et ils ne nous correspondront jamais à 100% parce qu’il s ne sont pas nous. Même si une personne est belle à tomber, quelque soit sa morpho, il y aura toujours quelqu'un pour critiquer.

Nous sommes le fruit de notre hérédité et de notre génétique, ok, mais nous avons le choix de faire évoluer les choses. Nous profitons des droits acquis par d’autres avant nous, c’est à nous maintenant d’essayer de changer nos mentalités! Même si je dois dire qu’à titre personnel, je ne suis pas encore prête à arrêter le traquage des poils 😅!

Chaque petit pas, comme dans la légende du colibri, nous amènera vers plus d’apaisement. 

C’est à mon sens ce que doit véhiculer le mouvement body-positive. Vivre ensemble avec nos différences mais surtout avec les passions qui nous réunissent… 

Amélie - 16 octobre 2020

Pour aller plus loin

Nous suivre sur Instagram
La communauté sur Facebook
L'actu sur Twitter
Et la Newsletter pour garder le contact !