Orkode

orkode logo

📸 Tim Mossholder pour unsplash

D'où viennent les bonnes résolutions ?

Comme souvent, je suis étonnée de ce que je peux trouver comme informations sur ce type de sujet…

Ça part un peu comme une blague mais finalement il y a une vraie raison historique aux résolutions de bonne année 😅!
 

Que celle qui n’a jamais dit un 1er janvier je vais :

          - recommencer le sport,
          - manger sainement,
          - arrêter de fumer, l’alcool (c’est souvent après le 31…)
          - me coucher de bonne heure et me lever plus tôt…
          - lire plus,
          - ...
me lance la première non-résolution mais je pense que c’est assez rare....

Et tout ça a commencé pendant l’antiquité !

(autant dire que ce n’est pas récent, récent…)

La nouvelle année débutait le lendemain de l’équinoxe de printemps, soit au moment du renouveau de la nature.

Les Babyloniens promettaient à leur Dieux de rembourser leurs dettes, de rendre les choses empruntées et demandaient pardon pour l’année écoulée… c’était une manière de se reprendre en main pour l'année à venir.

Bon, il faut quand même signaler qu'à cette époque les festivités du nouvel an durent 12 jours.

L’Akitu (dédié au Dieu Marduk) est une succession de rites et d’orgies après lesquelles ils demandent pardon et font allégeance à leur roi, s’engagent à lui être fidèle. Cette tradition religieuse permettait ainsi de maintenir la cohésion et l’ordre au sein des communautés. 

Carottes royales


Les Romains ont ensuite repris cette habitude et ils l'adoptèrent en adressant leurs promesses à Janus. Ce Dieu aux 2 visages dont l’un est tourné vers l’avenir et l'autre vers le passé. D’un côté le début, de l’autre la fin...

Autre fait amusant, le mot résolution du latin “resolutio” voulait plutôt dire : dénouer, désagréger, décomposer un tout, même, relâchement… Pour une raison étrange, cela s’inverse au XIIIe siècle !

Et c'est même utilisé en droit. Pendant la révolution française c'est une forme de loi après un vote de la chambre.

Le Dieu Marduk

Il n’en reste pas moins que nos bonnes résolutions sont presque tout le temps vouées à l’échec…

 Et c’était probablement déjà le cas pour nos ancêtres…

En 2007, une étude de l’Université de Bristol sur 3 000 personnes a montré que 88 % des résolutions de la nouvelle année étaient abandonnées…

Même si le taux est un peu meilleur si les résolutions sont publiques et connues de nos amis.

Avec la meilleure volonté du monde, essayer de changer sa vie tous les 1er janvier est voué à l’échec… ce n’est pas parce que l’on pense une chose qu’elle va se réaliser comme par magie!

Il semblerait que 14% des français seraient candidats à revoir leur alimentation, 13% voudraient refaire du sport et 11% se remettre à la lecture (Ça, ce n’est pas un de mes soucis😉)

Bouillon Chartier

Tableau de bonnes résolutions...

Alors pourquoi nos bonnes résolutions ne durent jamais??

D’abord, parce que l’on voit trop gros et trop global et que finalement, la plupart du temps ce sont surtout des privations de tous les trucs un peu fun!

Même si en ce moment en pleine épidémie, les trucs un peu sympas sont assez réduits 😖...

Ce sont aussi souvent des résolutions tournées vers l'extérieur et non pas une volonté profonde de changement donc moins nous sommes moins engagées.

La solution pour éviter la frustration serait de se tourner vers des "bonnes résolutions" réalisables et positives, de prévoir des petites récompenses....

C’est encore et toujours, la politique des petits pas...

En réalité, je ne suis pas trop adepte des résolutions de bonnes années qui sont pour moi vouées à l’échec. 

Par contre, j’aime bien l’idée de faire un point dans l’année. 

 Comme pour la plupart des gens, cette période signifie aussi une baisse d'activité, c'est le bon moment pour réfléchir… Il y a 2 moments clés dans l’année pour faire des bilans de notre vie, de nos envies et des conséquences de nos décisions, les fêtes de fin d'année et les vacances d’été...

Et toi? Quelle est ta bonne résolution cette année ?

Amélie

Amélie - 8 janvier 2021

Pour aller plus loin

Nous suivre sur Instagram
La communauté sur Facebook
L'actu sur Twitter
Et la Newsletter pour garder le contact !