Orkode

orkode logo

Le temps des calendriers de l'avent !


Je ne sais pas si tu l'as remarqué mais nous sommes mi-novembre, c'est à dire que c'est maintenant ou jamais de trouver ton (ou tes 😉) CALENDRIER(S) DE L'AVENT!!!

Je dois l'avouer, si Noël ne me fait pas particulièrement vibrer, je suis une grande fan de l'Avent... et surtout des calendriers qui me donnent l'impression d'avoir un petit cadeau tous les jours...

Surtout en ce moment avec les températures que baissent et les jours qui ne durent pas, c'est un petit plaisir que j'affectionne tout particulièrement!

Et même si c'est juste un petit chocolat par jour, cela me suffit...

Cette année, nous avons dû les commander en ligne. Il parait que c'est "non-essentiel".

Mais QUI a bien pu en décider???

Au contraire, je suis d'avis que c'est nécéssaire!!!

Bref, du coup, en cherchant le calendrier parfait avec mes filles, j'ai aussi lu des articles sur l'histoire des calendriers de l'avent.

Historiquement, la période de l'avent est à l'initiative du Pape Grégoire 1er (vers 540-604).

Il a instauré cette période de plus ou moins 24 jours d'attente avant Noël et les fêtes de la Nativité. En réalité, l'Avent commence le quatrième dimanche avant Noël donc sa durée varie entre 22 et 28 jours.

Certaines histoires locales racontent que des familles faisaient déposer par les enfants tous les jours un brin de paille dans la crèche en préparation de l'arrivée de l'enfant Jésus. Une autre que les parents dessinaient un décompte de 24 traits de craie qui étaient effacés au fur et à mesure du passage des jours avant Noël.

Tout le monde s'accord à dire que le calendrier comme nous le connaissons aujourd'hui serait d'origine germanique et protestante. En effet, dès le XIXè siècle, on donne aux enfants une image pieuse tous les jours précédant Noël.

Elles sont de plus en plus belles et précieuses, parfois en couleurs, brodées d'or ou d'argent ou même en "dentelle" (papier gaufré et découpé). Lorsque ces "dentelles" étaient entièrement faites à la main , par des religieuses à l'aide d'un canif , elles portent le nom de canivets. Superbe travail !

Charlie danger

Mais qui a eu l'idée de changer ?

A la fin du XIXe siècle, la femme d'un pasteur allemand aurait dessiné 24 cases sur un carton et accroché à chacune d'entre elle un petit gâteau à manger au fur et à mesure du mois de décembre.

La légende veut que son fils, Gerhard Lang, inspiré par sa mère sera le premier éditeur des calendriers sur support en carton en 1908.

Pour des raisons économiques, les 24 ou 25 petits dessins colorés étaient accrochés sur support plat. Chaque matin, l'enfant retournait la case du jour pour y découvrir l'image du jour. La dernière, évidemment la plus belle étant celle du christ le 24 décembre.

C'est en 1920 qu'il améliore le système en y incrustant des petites portes à ouvrir pour y découvrir une image, une phrase de l'évangile ou une surprise.

Darwin

Cette tradition très populaire chez nos voisins allemands n'a commencé à s'exporter que dans les années 30 en Europe et après la guerre aux USA, les GI's américains en ayant envoyé à leurs familles.

Au fur et à mesure, les calendriers s'étoffent et se remplissent (c'est là que ça devient intéressant 😇).

Les images pieuses sont remplacées par des dessins d'animaux ou du Père Noël, de scènes de vie courante.

Mais surtout, dès 1958, les confiseurs lancent les calendriers de chocolats et de friandises 😁!

A cette époque on commence aussi à trouver des calendriers de petits jouets et bricoles qui font patienter les enfants jusqu'aux VRAIS cadeaux de Noël.

Maintenant les formes ont évolué en sachets, guirlandes, séries de boites, petites maisons, sapins...

Et il y en a qui sont vraiment à destination des adultes avec toutes sortes de petits présents, calendriers de maquillage, de bière, de vernis à ongle (c'est celui que nous avons choisi de partager cette année avec ma fille)... Une de mes amies en a trouvé un rempli de fromages 😋! Et même à destination des chiens...


Il faut l'avouer, c'est maintenant un gros business qui n'a plus rien à voir avec les images pieuses qui prévalaient au XIXe siècle.

Pour beaucoup de marques c'est une opportunité pour lancer leurs nouvelles gammes de jouets et d'accrocher les enfants en prévision des cadeaux de Noël ou de se faire connaitre...

Pour te donner une idée des volumes, en 2014, presque 850 000 calendriers de l’Avent "jouets" type Lego ou Playmobil ont été vendus en France pour un montant global de 14 millions d’euros. Les chocolats ne sont pas en reste puisque plus de 1,2 million de calendriers chocolatés ont été vendus en 2014 uniquement si l'on compte la grande distribution, pour un chiffre d’affaires d’environ 387 millions d’euros, ça donne une idée du phénomène...

Mais on peut aussi les faire soi-même, avec des friandises, des petits services, des propositions de massages ou de repas favoris... l'imagination est sans limites!


Il existe aussi des calendriers "éphémérides" qui proposent d'apprendre une nouvelle chose par jour ou sur les réseaux sociaux une découverte agréable quotidienne. Ce peut donc être ludique, pédagogique ET gratuit.

Enfin, en Allemagne, certains Hôtels de Ville se transforment en calendrier de l'avent spectaculaires grâce à des projections lumineuses sur les façades, les fenêtres faisant office de cases qui se dévoilent tous les soirs...

Bon, je te l'accord c'est un peu commercial tout ça mais c'est tellement plaisant...

c'est comme un doudou, on rentre dans l'hiver avec un petit plaisir quotidien complètement égoïste 😅...

Et personnellement, je suis hyper sage, mais j'ouvre cette petite case tous les jours avec beaucoup de bonheur, c'est le but la manœuvre...

Et chez toi? ça se passe comment?

Super sage avec une case par jour ou gros craquage sans attendre jusqu'à Noël??

Amélie - 20 novembre 2020

Pour aller plus loin

Nous suivre sur Instagram
La communauté sur Facebook
L'actu sur Twitter
Et la Newsletter pour garder le contact !